mercredi 25 novembre 2015

Débuter dans l'autoédition jeunesse en 10 questions (4/4)

Tous les bons articles ont une fin. Voici la dernière ligne droite. Ces 2 dernières questions sont de loin les plus "avancées". Alors faites les choses dans l'ordre et reprenez les articles précédents si besoin.
Article 1/4
Article 2/4
Article 3/4

9 ) Quelle structure juridique?

La question la plus épineuse du sujet, à laquelle je ne répondrai pas pour vous d'ailleurs. La France permet pleins de formats : association 1901, auto-entrepreneur, indépendant, EURL... Renseignez-vous auprès d'un professionnel de la fiscalité et de la création d'entreprise. Une chose est sure : pas de statut claire pour l'auteur autoédité. La réponse dépendra donc de vos besoins.
Pourquoi avoir une structure juridique ? La principale raison est de pouvoir émettre des factures (avec un numéro de SIRET) notamment dans le cadre d'une vente en librairie. La plupart des diffuseurs en ligne ne vous le demandera pas. L'autre raison est fiscale, car dans notre pays, le 1er euro gagné doit être déclaré, telle est la loi. Cette étape peut venir plus tard, mais réfléchissez-y dès le début du projet.
Notre expérience : création d'une entreprise individuelle (personne physique) avec option de déclaration contrôlée.

10) Avez-vous du temps libre ?

Vous détenez enfin le livre et le droit de le vendre. Là commencent alors les difficultés pour l'auteur isolé que vous êtes. Le référencement, la communication, la promotion sont les tâches qui vous demanderont le plus de temps.
Vous n'êtes pas le seul vendeur sur le marché, et en plus certains circuits de diffusion et de référencement sont "chasse gardée" des éditeurs !
Se référencer sera votre première tâche, mais cela ne fait pas vendre pour autant. Il existe différentes bases de données du livre en France. Commencez par GesRef/Dillicom, qui est gratuite et sans dépôt. Les libraires verront ainsi votre ouvrage dans leurs logiciels (et pourront vous contacter si un client leur demande votre ouvrage). Nous détaillerons le référencement dans un future article.
Concernant la promotion, c'est fonction de vos ambitions et de votre temps libre ! Scrutez le web à la recherche de bons conseils !
Notre expérience : référencement GesRef, TiteLive, Electre

J'espère que cette série d'articles vous aura aidé dans votre projet. Il reste beaucoup de choses à voir comme la fiscalité des ventes à l'étranger ou les techniques de communication. Une autre fois sans doute !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire