dimanche 21 mars 2021

Changer de vie : une aventure à suivre !

Bonjour à tous,

Beaucoup d'auteurs cumulent leur activité d'écrivain avec un emploi. Un premier roman paye rarement les factures d'où parfois une certaine frustration à devoir se tourner vers le salariat.

J'ai le sentiment que la crise que nous vivons a commencé à libérer le mental des hommes. Les confinements successifs nous ont invités à nous poser des questions existentielles. L'épanouissement personnel revient au cœur des débats. S'il n'y a pas de sots métiers, quelles contraintes suis-je aujourd'hui capable d'accepter ?

Me concernant, le temps de travail salarié devient incompatible avec une activité artistique. Les journées sont longues, le télétravail augmente la présence devant les écrans. Difficile de rouvrir un traitement de texte le soir... Au-delà du temps, mon esprit est phagocyté par le travail, et même en dehors des heures de bureau.

C'est pourquoi j'ai décidé de me laisser du temps pour développer ma petite entreprise, à savoir, pour écrire plus sereinement. J'envisage de demander un 80% à mon employeur. Rien n'est gagné à ce stade, car je ne dispose d'aucune raison autre que mon épanouissement personnel pour justifier cette demande. Il peut refuser catégoriquement.

Dans cet article, que je mettrai à jour régulièrement, je vous invite à suivre l'évolution de ma demande jusqu'au dénouement final. Merci à tous ceux qui me soutiendront dans cette démarche.

Si des personnes ont déjà opté pour un tel changement de vie, votre témoignage m'intéresse ! N'hésitez pas à poster un commentaire en bas de cet article.

19 mars 2021

J'ai sollicité une réunion avec les délégués CSE de l'entreprise afin de leur exposer mon projet. Ils ont été super compréhensifs. L'un d'eux certifie avoir déjà vu un cas semblable de la part d'un cadre au forfait jour, ce qui est mon cas. Ils ont néanmoins souligné une crainte, à savoir la mention d'exclusivité stipulée dans mon contrat de travail. Mais comme j'avais déjà fait part à mon employeur de l'existence de ma société (qui n'a rien à voir avec mon métier), je pense qu'un avenant suffira à gommer tout ça.

Une question demeure. J'ai lu que le changement de contrat ne peut intervenir avant 6 mois, date de réception de la lettre recommandée. C'est vraiment loin... j'attends confirmation.


Côté salaire, congés, tout est proportionnel, du moins en ce qui concerne le brut. Par contre, certaines cotisations étant plafonnées, le salaire net en pâtit un peu. Mais je compte bien sur le développement de mon activité d'auteur pour compenser le manque à gagner (ce premier step sera déjà énorme !).

Prochaine action : commencer à rédiger la lettre recommandée. Dans la demande, je dois clairement donner des pistes pour montrer comment réorganiser mon travail. Car personne ne le fera à ma place.

09 mai 2021

J'ai remis ma lettre au directeur. Cette lettre précise clairement l'objet de ma demande : réduire mon temps de travail à 80% de mon contrat actuel. Une journée "off" par semaine pour me concentrer sur cette activité qui prend de plus en plus de place dans ma vie. Une journée pour doubler ma production d'écrit, organiser ma promotion, développer mon image. Oui, tout cela en une journée. Evidemment, si ma demande est acceptée, rien ne va vraiment changer au début. Un roman ne s'écrit pas en en quelques semaines (ni même en quelques mois me concernant). Mais si j'arrive à produire 1 roman par an, l'objectif sera atteint.
Pour l'heure, ma demande surprenante n'a pas encore reçu l'aval de la direction. Le DG doit en parler en interne, en discuter avec d'autres responsables. Il n'est pas obligé d'accepter. Il ne s'agit pas d'un 80% de droit. Nous avons un peu parler de cette activité qui remplit mes soirées et mes week-ends. Evidemment, il n'en savait rien puisque j'ai toujours été très discret à ce sujet. Jusqu'à aujourd'hui, j'évitais le mélange des genres. C'est pour cela que j'écris sous pseudonyme.
Qui sait ? Peut-être que si ma demande est acceptée, je me révèlerai au grand jour !
J'ai senti la direction plutôt ouverte sur la question de l'épanouissement personnel, mais rien n'est joué. Je vous donnerai des infos dès que j'en aurai.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire