lundi 19 octobre 2020

Référencement des livres auprès des libraires

Être visible en librairie : le rêve de nombreux auteurs autoédités. Mais avant d'y être physiquement, il faudra d'abord être présents dans les bases de données du livre consultées par les libraires.

Et encore, une fois dans les bases, il faudra attendre qu'un libraire vous remarque ou qu'un lecteur commande votre livre dans sa librairie préférée.

Cet article traite particulièrement du référencement des livres d'auteurs autoédités.

La plus grosse base française s'appelle Electre, et n'est (à ma connaissance) pas accessible aux autoédités. Donc on passe. La seconde se nomme le Fichier Exhaustif du livre (FEL). Là, il y a des choses à faire.

Le FEL est géré par la société Dilicom. Et pour rendre les choses pas simples, ils ont décidé de proposer 2 services, l'un gratuit et l'autre payant.

Je ne parlerai ici que de leur service de référencement gratuit : Gesref.


Gesref

Voilà ce que j'appelle un joli dégradé de gris

Derrière son interface digne des sites web "pré-bug de l'an 2000" se cache un service très utile et surtout très abordable pour les auteurs édités sans le sou.

Une fois le compte créé, vous pouvez renseigner votre livre papier un à un en donnant toutes les informations pour informer les libraires (couvertures, résumés, prix, tailles, etc...).

Un monochrome de Greyman

Conseils de paramétrage

À moins de savoir ce que vous faites, je vous conseille de sélectionner le type de retour : 2 - Retour interdit (compte ferme). Cela vous évitera d'avoir à gérer les retours d'invendus à vos frais.

N'oubliez pas les couvertures, les thèmes  et veillez à toujours maintenir les fiches à jour (tarif, disponibilité).


Comment attirer les libraires ?

Je n'en sais rien... Les libraires ont plutôt intérêt à consulter Electre, ou le service payant de Dilicom, qui sont beaucoup plus simples à utiliser. En effet, ils peuvent y passer des commandes et payer directement sur la plateforme.

Pourtant, certains libraires trouvent vos livres sur la référencement gratuit. Je vois 2 principales raisons à cela :

  • Ils préparent une vitrine thématique, et votre livre, son résumé arrive dans la recherche associée. Ils en commandent 1 pour voir.
  • Un client/lecteur a entendu parler de votre livre, et veut faire vivre son libraire. Il lui passe donc commande, et le libraire trouve votre email dans la base. Celui-ci vous passe commande à son tour.


La négo commence...

Il est d'usage que lors du premier contact avec un libraire, il vous demande vos conditions. Je vous donne les miennes à titre indicatif : 30% de remise sur le HT et une participation au frais du port (environ la moitié de la somme due en générale). Notez que certains libraires cherchent à optimiser les frais de port exorbitants pratiqués par La Poste (à quand le tarif Livres et Brochures en France ?). Ils peuvent donc commander plusieurs livres d'un seul coup.

Si le libraire accepte les conditions, la commande est validée. A vous les joies de La Poste, ou Points Relais pour livrer votre client. Et surtout, n'oubliez pas la facture !


La facture

Pour vendre de la sorte à un libraire, vous devrez le facturer. C'est obligatoire, et gageons que d'ici 2023, la dématérialisation promise par l'Etat nous conduise à déposer nos factures sur une plateforme dédiée. Bref, pour le moment c'est une facture papier que je joins au colis.

Notez que pour facturer, il faut un SIRET, et donc être organisé en société ou association. 

Mais ça, c'est un autre sujet.

A bientôt !














Aucun commentaire:

Publier un commentaire