vendredi 1 mai 2015

Comparaison Sobook, Createspace et TheBookEdition, partie 2/2

En haut : Createspace, en bas : Sobook
Suite de notre comparaison qualitative entre l'imprimeur de Roubaix, Createspace, filiale d'Amazon et TheBookEdition à Lille.
Le cas des couvertures a déjà été traité dans un article précédent. Tournons la page et intéressons-nous à présent à l'intérieur du livre.

Première chose frappante : le blanc. Les pages sont blanches, bien plus que le blanc de Createspace ou de TheBookEdition qui ont un blanc cassé. Si ce blanc surprend de prime abord, il n'est pas forcément gênant pour le lecteur. C'est surtout une affaire de goût, et je pense que SoBook propose d'autres couleurs de papier.
 
Le lettrage est fin, comme celui de TBE, moins épais que celui de Createspace où les caractères paraissaient davantage "gras". Du coup je les trouve presque trop fins pour des enfants. Mais c'est conforme au fichier soumis, libre à moi d'augmenter l'épaisseur des lettres dans mon logiciel de PAO.

Le papier de SoBook est légèrement satiné et moins transparent que celui de Createspace . Par conrte on est loin de la qualité du papier de TBE.

En haut : Createspace, en bas Sobook
Enfin, les dessins couleurs sont légèrement brillants ce qui les met bien en valeur. Par contre la différence de colorimétrie est assez importante avec nos exemplaires imprimés par Createspace. Les couleurs sont très saturées et assez ternes. La saturation s'explique par notre traitement des images que nous avions volontairement forcé pour les précédents imprimeurs. Difficile de revenir en arrière, du coup nous éditerons le fichier pdf source avec un autre profil colorimétrique pour atténuer cette saturation.

Globalement, le seul reproche qu'on peut faire à SoBook est celui de la saturation des encres, mais cela devrait pouvoir se résoudre en PAO. Nous sommes très satisfaits du rapport qualité prix de Sobook, et de leur service client. Le BAT nous a été offert.

La commande de "Robot à fessées" devrait suivre très prochainement. Leurs tarifs nous permettent de diminuer encore notre coût de revient (mieux que Createspace avec le meilleur rapport euro/dollar !) Du coup, il n'y a plus qu'un pas pour la commercialisation en librairies ! On vous donnera d'ailleurs des nouvelles à ce sujet très prochainement !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire