jeudi 30 mai 2013

Un peu de référencement

Au mois de Mai, nous avons repris notre casquette d'éditeur et notre bâton de pèlerin pour promouvoir notre projet. C'est bien beau d'écrire et d'illustrer, mais si personne ne nous lit ni ne commente notre travail ...
La question de la distribution de livres est complexe lorsqu'on est un petit acteur du marché.

Cas des livres électroniques :
On commence par le plus simple. Aujourd'hui de nombreuses plateformes en-ligne permettent de distribuer des e-books, soit directement vers des sites de grandes diffusion, soit vers un ensemble de diffuseurs. La Ronde des Vivetières (LRDV) a pris le parti de distribuer directement ses e-books vers Amazon et Kobo (qui rediffuse vers Fnac.com, sur demande).
Ensuite, nous utilisons les services de Smashwords, Lulu, Xinxii pour toucher d'autres site de vente en ligne (notamment iBookstore de Apple). Depuis peu, Lulu ne diffuse plus les e-books français vers Apple. Nous avons donc opté pour Smashwords. L'inconvénient est que tout est en anglais, et les questions fiscales dépendantes des Etats-Unis sont à s'arracher les cheveux. Nous verrons tout cela en temps voulu.

Cas des livres papier :
Notre objectif est de baisser les coûts au maximum pour permettre au plus grand nombre d'accéder à nos livres. Mais difficile à obtenir car un distributeur peut prendre jusqu'à 40% de commission. Avant le mois de Mai, LRDV distribuait ses livres papier uniquement à travers ce site internet, pour éviter les marges. Même si les visites progressent régulièrement, les ventes n'étaient pas au rendez-vous. Alors comment faire ?
Nous imprimons nos livres chez TheBookEdition (impression numérique à la demande). Ceux-ci ont également un site de vente faisant la promotion de leurs auteurs/éditeurs. Mais comme nous souhaitons vendre nos livres à un prix inférieur aux prix unitaire proposer par TBE, et que la loi stipule un prix unique du livre, il nous est impossible de vendre via leur site.
Après une tentative Priceminister que se révèle pour l'instant inefficace, nous avons décidé de référencer gratuitement nos livres sur Ediweb/Gesref, qui propose un accès de leurs bases de données aux libraires. Aussitôt fait, Tite Live nous contacte pour nous référencer auprès de diverses boutiques. Ces opérations restent gratuites. Les livres papier apparaissent par exemple sur Amazon (mais avec la mention stock épuisé), ou sur Chapitre.com.
Une autre source de visibilité des livres papier est le service Google Books. Via son site Partner, un éditeur fait référencer ses livres à l'opérateur américain. Il est ainsi possible de parcourir le livre, et de pointer directement vers un site de vente (ici quoi).

Petit à petit, les sites, les magasins auront accès aux informations de nos livres. Cela ne garantit absolument pas les ventes, mais il s'agit d'un passage incontournable pour prétendre recevoir des commandes. Maintenant tout le travail de promotion reste à faire.

Dans un prochain article nous parlerons de l'offre de Createspace qui permet de résoudre le problème de stock épuisé sur Amazon.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire